Balti enregistre un illustre record avec Hamouda et le duo “Ya Lili”

Écrit par le 18/11/2017

Balti a longtemps été considéré comme le rappeur tunisien le plus connu du Maghreb. Avant de se lancer dans une carrière solo, le chanteur originaire de Tunis avait démarré dans le groupe Wled Bled au début des années 2000. Grâce à son talent, il se produit rapidement partout en Europe avec des artistes reconnus tels que le rappeur français Rohff, le groupe de hip hop Tandem ou encore la rappeuse Diam’s.

Toujours engagé, Balti n’hésite pas à aborder des sujets de société sensibles comme l’immigration clandestine, la zlata, cette mauvaise drogue de piètre qualité vendue en Tunisie, ou encore le terrorisme qu’il a traité en 2014 avec son single Kill Somebody. Mais dernièrement, le rappeur de Tunis s’est tourné vers des faits de société beaucoup plus liés à la famille, au divorce et à la violence conjugale.

Son dernier single traite de la question de la séparation au sein du couple. Et Ya Lili est une chanson ultratouchante en raison du duo avec le jeune chanteur Hamouda et qui renvoie à la vision de l’enfant au sein de la famille tunisienne. Ya Lili évoque le destin d’une mère qui est partie avec son fils vivre avec son deuxième mari un nouvel amour. Mais celui-ci les violente et la vie ensemble devient vite une douleur infernale. Et dans ce rap arabe émouvant, la voix de Hamouda remonte avec une tendresse frappante tout le traumatisme de l’enfant qui a pour seul exutoire les rares rencontres avec son père. La mère retrouvera finalement son premier mari qui fut son premier amour.



D’une beauté attachante, la vidéo officielle de Ya Lili fait exploser les compteurs sur YouTube : plus de 30 millions de vues en moins d’un mois. C’est un sacré record pour une chanson tunisienne. Et ce succès est plus que mérité. Sans pathos, celui que l’on surnomme Baltiroshima a su frapper juste.

5/5 (1)

Merci de noter cet article



Arabic Mood

La meilleure des radios arabes

Current track
TITLE
ARTIST

Background