fbpx

Hamza Namira grimpe en haut des charts avec “Dari Ya Alby”

Écrit par le 25/02/2018

Temps de lecture : 1 minute et 11 secondes



Dari Ya Alby, le nouveau single de Hamza Namira

Cela fait maintenant trois ans que nous n’avions pas entendu de nouvelles de Hamza Namira. L’artiste vient d’y remédier en lançant son nouveau single Dari Ya Alby. Le chanteur égyptien était bien resté dans le cœur de ses fans. La preuve : en peu de temps, le clip vidéo de son nouveau titre dépasse les 20 millions de vues sur YouTube. Et cette poignante chanson d’amour arabe auto-produite est en forte rotation sur les radios FM du monde arabe. Dari Ya Alby est le premier extrait de l’album à venir Hateer Min Tany.

Qui est Hamza Namira ?

A 37 ans, Hamza Namira est un des chanteurs égyptiens les plus appréciés du monde arabe. Ce qui l’intéresse, c’est chanter à propos des sujets sociaux pour permettre à son pays, d’avancer et de s’ouvrir. Il interprète des titres autour du manque d’éducation, de l’immigration ou encore du racisme. En 2007, il signe avec Awakening Records, le label qui héberge déjà des artistes arabes reconnus comme Maher Zain ou Sami Yusuf. L’opus Ehlam Maaya qu’il sort en 2008 avec les titres Konna Wehna Soghar, Fattah Shababik ‘Eineek ou encore Al Taghreeb a un effet retentissant tant ses mots on su résonner dans la tête des jeunes égyptiens. Hamza Namira est souvent comparé à Sayed Darwich, le père de la musique pop égyptienne disparu en 1923.

Hamza Namira, un artiste engagé

En raison de ses paroles et textes engagés, Hamza Namira devient naturellement une figure majeure en Egypte lors de la révolution de 2011. Il a d’ailleurs lui-même pris part aux manifestations sur la Place Tahrir. Dans sa chanson El-Midan, Hamza Namira chantait : “Levez la tête parce que vous êtes égyptien”. Ce n’est pas un hasard si, par la suite, David Cameron, lors de sa visite après le départ de Moubarak, a choisi Hamza Namira parmi les personnalités avec lesquelles il a discuté de l’avenir de l’Egypte. En novembre 2014, ses chansons ont été censurées à la radio publique égyptienne pour avoir critiqué les autorités.

5/5 (4)

Cela vous plaît-il SVP ?



Current track

Title

Artist

Background