fbpx

Hussain Al Jassmi : une chanson religieuse pour le Ramadan

Écrit par le 23/05/2018

Temps de lecture : 1 minute et 33 secondes

Hussain Al Jassmi : Ya Moqaleb Al Qoloob

Durant ce mois de Ramadan, votre radio orientale Arabic Mood vous présente des artistes qui, à l’occasion de ce mois saint par excellence, offrent aux public des chansons arabes aux tonalités religieuses. Aujourd’hui, nous vous invitons à découvrir un chanteur émirati qui cumule plus de 900 millions de vues sur sa chaîne officielle Youtube. Qui est cette star ? Hussain Al Jassmi. Ce dernier a publié son dernier titre Ya Moqaleb Al Qoloob il y a moins d’une semaine. Cette chanson religieuse musulmane est une incantation divine que l’on peut traduire par : Que Dieu Dirige mon cœur vers ma religion. Ce titre est court, mais touchant. Car Hussain Al Jassmi a une signature vocale singulière. Si cet artiste est apprécié du public, c’est pour son interprétation et son sens du phrasé en dialecte khaliji. D’ailleurs, il est considéré comme un poète en Arabie Saoudite. C’est la raison pour laquelle il a eu les honneurs des Universités saoudiennes qui lui ont remis différents Doctorats.



Hussain Al Jassmi est aussi un chanteur de musique pop arabe

Dans le même temps, un autre titre très pop a été également présenté à ses fans : Sonae AlAmal. Ce titre évocateur que l’on peut traduire par Les faiseurs d’espoir fait l’éloge de la fraternité et de l’amour des uns envers les autres. Dans cette chanson, Hussain Al Jassmi met l’accent sur la charité et le don des gens aux Emirats Arabes Unis, son pays natal. Une autre chanson pop arabe dévoilée il y a une semaine, Sharea Alsama, remporte un énorme succès sur les réseaux sociaux. Les thèmes de prédilection de cet artiste originaire de Khor Fakkan se tournent autour des questions de la paix et du fait religieux. Et lorsqu’il parle aux médias ou à son public sur scène, Hussain Al Jassmi se présente en Quamis et en Cheche, restant ainsi fidèle aux habits traditionnels de son pays d’origine.



La chanson comme média politique

Cependant il est souvent reproché à Hussain Al Jassmi de faire l’éloge de la monarchie saoudienne en occultant les difficultés du pays. L’artiste s’en défend puisqu’il oeuvre auprès d’associations caritatives. A l’instar de Fairuz quand elle chante Li Beirut, il est à noter que bien des artistes font la promotion de leur pays ou de leur dirigeant dans leur chanson. Est-ce par contrainte ? Par conviction ? Quoi qu’il en soit, l’actualité est ponctuée d’articles faisant référence à des sanctions portées à des artistes qui n’auraient pas honoré leur pays d’origine.

Pas encore de note

Cela vous plaît-il SVP ?



Poursuivre la lecture

Current track

Title

Artist

Background