fbpx

Le nouveau clip de Malca : “Casablanca Jungle”

Écrit par le 29/10/2017

Temps de lecture : 1 minute et 6 secondes

Malca est un artiste aux multiples facettes. Si certains voient en lui  le renouveau de la pop marocaine, d’autres se le représentent comme le nouveau Daft Punk du Maghreb. Ce jeune chanteur vivant à Paris et originaire de Casablanca est peut-être un savant mélange hérité de son histoire et de sa culture : le Maroc, la France, les années 80, l’electro, la pop et la musique orientale.

Son dernier single, Casablanca Jungle, est sans aucun doute une ode à sa ville natale qu’il affectionne tant. Malca y est non seulement né, mais il y a également grandi. Il aime à répéter que la capitale économique du Maroc ressemble à Los Angeles, avec d’un côté la richesse et de l’autre les bidonvilles. Ce n’est qu’à 18 ans, une fois son baccalauréat en poche, que Malca est arrivé à Paris.



Dix ans après être venu s’installer de l’autre côté de la Méditerranée, celui qui s’est engagé en faveur des amoureux avant le mariage dans les pays du Maghreb (là où le sexe y est interdit) avec son titre Ya Layli, revient donc avec une nostalgie à la fois joyeuse et psychédélique. Quand Malca parle de Jungle de Casablanca, c’est la mélancolie obscure mais également festive des jeunes de Casa qui résonne. Et la chanson interprétée en anglais est absolument addictive. Tellement riche, elle fait appel à toute la diversité de la culture arabe pop et traditionnelle. L’ambiance electro eighties fait que nous avons besoin de l’écouter encore et encore.

La vidéo officielle qui a été postée le 27 octobre sur YouTube est à l’image de la beauté du titre. Elle est esthétiquement très réussie. Elle adopte les codes des couleurs des années 80, elle suit le rythme addictif du single et nous fait vivre les contradictions touchantes de la jeunesse casablancaise. Et si vous êtes attentif, vous y reconnaîtrez quelques pièces du couturier Yassine Morabite.

 

5/5 (1)

Cela vous plaît-il SVP ?



Current track

Title

Artist

Background