fbpx

Manal suscite l’incompréhension de ses fans avec son dernier single “Taj”

Écrit par le 11/03/2018

Temps de lecture : 1 minute et 23 secondes

Manal change de style

Manal Benchlikha n’est plus la jeune chanteuse marocaine à la fois gentille et lisse. A 24 ans et après deux titres au son pop sucré, l’artiste féminine originaire de Marrakech surprend avec un rap que certains qualifient de violent : Taj. A défaut d’être violent, ce nouveau titre de Manal est pour le moins déroutant. Taj n’a en effet rien à voir avec ses deux premiers singles Denia et Koulchi Ban. Et les premiers fans de la chanteuse ne s’y retrouvent plus, certains sont perdus. Car si Manal a non seulement troqué une pop gentillette pour un rap vigoureux, elle a également changé d’équipe : fidèle à Van et Tarik Lahjaily sur ces deux premières chansons, elle a fait désormais confiance à Soufiane AZ, Shayfeen, DaMost et Yassine Bellouquid sur le single Taj.



Une nouvelle direction musicale pour Manal

Il semblerait que ce changement d’orientation musicale fasse également suite à la signature d’un contrat avec sa nouvelle maison de disques : Sony Music Entertainment Middle East. Si Manal se définissait avant tout comme une chanteuse de pop arabe, elle est désormais fière d’arborer un style beaucoup plus urbain. Le nouveau staff de l’artiste marocaine puise d’ailleurs toutes ses références dans le hip-hop ou le rap : de Tarik Azzougarh alias Cilvaringz, producteur de la légende du rap Wu-Tang Clan, à Shayfeen, en passant par Shyvon Campbell ou DaMost et Madd.

Taj : le coup de gueule de Manal Benchlikha

Si Manal BK a pu choquer certains de ses fans, ce n’était pas son intention première. Avant tout, le souhait de la star était de sensibiliser la population du Maroc sur la condition des femmes. C’est définitivement sous un angle sociétal qu’il faut comprendre la chanson arabe Taj. Pour Manal, rien n’est plus insupportable que le harcèlement sexuel auquel font face les femmes marocaines et tout l’enjeu de ce dernier single est la sensibilisation autour de ce profond sujet de société. Car Manal milite pour l’égalité hommes-femmes. Selon elle, comme on le voit dans le clip-vidéo de Taj, une femme peut tout faire comme un homme : bouchère, mécanicienne ou même chaudronnière. Un vrai tournant pour celle qui est diplômée en Audit et Contrôle de Gestion de l’Ecole Nationale de Commerce et de Gestion de Marrakech et qui est encore inscrite sur Linkedin en recherche d’emploi active !

manal benchlikha linkedin

Le profil de Manal Benchlikha sur Linkedin



5/5 (2)

Cela vous plaît-il SVP ?



Current track
Title
Artist

Background