fbpx

Zina Daoudia : écoutez son nouvel album, “Sahrat Al Aid” !

Écrit par le 17/06/2018

Temps de lecture : 1 minute et 26 secondes

Un album pour fêter Al Aïd !

La chanteuse marocaine Zina Daoudia profite de la fête de l’Aïd el-Fitr pour révéler son nouvel album Sahrat Al Aid, un album aux sonorités chaabi et mélodiques. L’envoûtement est immédiat. Zina Daoudia use des sons Gnawa pour y déposer sa voix au grain exceptionnel. Cette artiste marocaine est le symbole d’une jeunesse qui veut danser, s’amuser et se laisser emporter par des rythmes incessants et mystiques.



Zina Daoudia, la reine du Chaabi marocain

Sahrat Al Aïd dégage une énergie qui est décuplée par les chœurs, la kasbah et le bendir. Ces derniers évoluent à des rythmes effrénés. On retrouve cela notamment sur des titres comme Lghaba ou encore Moussika Chaabia Nachta que l’on peut traduire par Je danse sur la musique chaabi. D’ailleurs, il faut un certain physique et le rythme dans la peau pour réussir à suivre la cadence.

De plus, pour fédérer un maximum de fans à sa cause, et ainsi créer des ponts entre les différents pays du Maghreb comme l’Algérie, le Maroc et la Tunisie, Zina Daoudia n’a pas hésité à emprunter des sonorités provenant du monde du raî cher aux algériens. Effectivement, sur son single Nabki Bdmou3i, l’artiste féminine marocaine nous replonge dans les années glorieuses du rai nous rappelant les stars de l’époque telles que Chebba Zahouania, par exemple. C’est d’ailleurs pas le raï que Zina Daoudia s’est faite connaître du grand public. Car sa voix s’y prête parfaitement : une voix à la fois cassé et mélancolique.



Le Chaabi face aux nouvelles tendances pop

Alors que le Maroc prend de plus en plus de place sur le marché de la musique arabe pop à travers le monde oriental, Zina Daoudia fait figure de résistante en déployant toute la générosité de la musique Chaabi marocaine. En effet, la mode est à la musique pop au détriment de la musique traditionnelle. Mais Zina Daoudia a bien compris qu’elle ne devait pas abandonner la culture marocaine et qu’il fallait continuer à la faire vivre. Les marocains ont toujours été ouvert sur le monde, tel que nous le montre le festival Mawazine par exemple, Mais le peuple marocain reste tout de même attaché à ses chants traditionnels. Ainsi, grâce à Miss Daoudia, le Chaabi marocain à encore de beaux jours devant lui !

5/5 (2)

Cela vous plaît-il SVP ?



Current track

Title

Artist

Background