fbpx

“Wa’fet Nasyt Zaman”, le nouveau clip à succès d’Ahmed Mekky

Écrit par le 24/12/2017

Temps de lecture : 1 minute et 52 secondes

Son nouveau clip, Wa’fet Nasyt Zaman a mis seulement 24 heures pour dépasser le million de vues sur Youtube ; le rappeur égyptien Ahmed Mekky, également connu pour ses succès dans le milieu de la télévision, fait un retour fracassant au cœur de la musique arabe.

Qui est Ahmed Mekky ?

Né le 19 juin 1978 en Egypte, Ahmed Mekky est né de l’union entre une égyptienne et un Algérien, un père qui quittera malheureusement très tôt le domicile familiale. Elevé à Talbia, au Caire, il commencera pas gagner sa vie en vendant des DVD avant de reprendre ses études à l’Institut du Cinéma de la capitale. Il s’abandonne alors à sa première passion : le cinéma. Quelques années plus tard, sa sœur, Enas Mekky, le suivra dans cette voie en devenant elle-même actrice. Le cinéma égyptien devient alors une affaire de famille.

Du cinéaste au rappeur

C’est d’abord en tant qu’acteur qu’Ahmed Mekky se fait connaître du grand public. Il commence en effet dans la série-comédie El Kemir Awi où il joue les deux personnages principaux, deux frères rivaux se battant pour l’héritage de leur père défunt. Toujours pour la télévision, le futur rappeur égyptien dirige des productions telles que Lahazat Hariga ou Tamer wa Shaweiyah. Il s’ouvre ensuite de plus près au cinéma égyptien en dirigeant des courts métrages, notamment Yabanee Asly ou El Hassa El Sab’a, un film avec pour vedette le célèbre acteur Ahmed El-Fishawy. Ses comédies Teer Entea et Al Kabeer, respectivement parues en 2009 et en 2010, ainsi que son film d’action Tarago Wa la Esteslam, sont à ce jour ses productions les plus connues du monde arabe.
Petit à petit, Ahmed se met à chanter à travers ses films avant de se lancer dans l’écriture de singles qu’il publie sur son compte Facebook. L’été dernier, il a notamment écrit une chanson, Nala’y el-Mostaheel (face à l’impossible), en hommage aux 26 soldats tués lors d’une attaque terroriste à Rafah, le 8 juillet.

Un nouveau single qui fait du bruit

Le nouveau clip du rappeur égyptien a immédiatement plu à ses internautes au point de dépasser largement le million de vues en à peine 24 heures.  Wa’fet Nasyt Zaman, c’est une chanson teintée de nostalgie sur un passé où la moralité était encore prégnante, une société où les femmes se sentaient encore en sécurité et où l’entraide et l’amitié étaient de mise. Mais derrière ces paroles pleines de regret, les images du clip laissent entrevoir l’espoir d’un bonheur nouveau, l’espoir de la renaissance des bonnes valeurs et de l’éthique. Au cœur de la ville du Caire, le rappeur chante entouré de jeunes du quartier. Il déambule dans les vieilles rues de la ville bariolées de rouge, jaune et bleu, danse au milieu de bus animés et boxe dans l’ombre des mosquées Sultan Hassan et Er Rifaï. Du sourire des enfants au rire enjoué de vieilles femmes frappant en rythme dans leurs mains, la caméra ne cherche qu’à montrer le bonheur au-delà de la mélancolie du texte. Une union qui a su séduire le public de la musique arabe.

Pas encore de note

Cela vous plaît-il SVP ?



Current track

Title

Artist

Background